Aller au contenu Passer à la barre latérale gauche Passer à la barre latérale droite Passer au pied de page

covid-19

covid centre de vaccination

Centre de vaccination COVID-19

S’agissant de la vaccination de la population générale de plus de 75 ans (et de plus de 65 ans avec comorbidités), les présidents des établissements publics de coopération intercommunale du département des Yvelines ont été réunis en visioconférence, pour que ces derniers présentent les projets de centres de vaccinations portés par les communes de leur ressort.

Sur la base des projets déposés par les communes du département des Yvelines, et sur proposition de la délégation départementale de l’agence régionale de santé d’Ile-de-France, Le préfet a arrêté la première liste de centres suivants, qui ouvriront à partir du 18 janvier prochain :

  • Houdan
  • Les Mureaux
  • Mantes-la-Jolie
  • Montigny-le-Bretonneux (Vélodrome national)
  • Poissy
  • Rambouillet
  • Saint-Germain-en-Laye
  • Saint-Rémy-lès-Chevreuse
  • Versailles

À compter du 25 janvier, en fonction de l’approvisionnement prévisible aujourd’hui en doses de vaccins, devraient pouvoir ouvrir des centres dans les communes suivantes :

  • Les Mesnuls
  • Saint-Cyr-l’école
  • Sartrouville

D’autres centres pourront être ouverts, en fonction de l’approvisionnement en doses de vaccins, pour compléter la couverture du territoire, notamment dans la communauté de commune des Portes de l’Ile de France et, ultérieurement, dans la communauté de commune de Gally Mauldre.

Les jours prochains seront consacrés à la finalisation des projets de centres, avec l’appui des équipes de l’ARS.

La mise en place des modalités de prise de rendez-vous et d’accompagnement des personnes âgées sera particulièrement importante, et fera l’objet de communications ultérieures.

Violence familiales oeuf et marteau

Violences conjugales et familiales

Le confinement à domicile peut générer un terreau propice aux violences intrafamiliales. Afin de protéger et soutenir au mieux les femmes et les enfants qui en sont victimes, le Gouvernement a, dès le mois de mars, mis en place de nombreux dispositifs qui mobilisent les forces de sécurité intérieure.

Le ministère de l’Intérieur est en première ligne pour protéger les femmes et les enfants victimes de violences.

En cas de danger immédiat, les dispositifs d’alerte ont été adaptés pour permettre aux victimes de violences intrafamiliales confinées et aux témoins de contacter les forces de sécurité intérieure.

  • Le 17 doit rester le moyen de contact à utiliser en cas d’urgence. Il permet aux victimes de bénéficier d’une intervention rapide de la police ou de la gendarmerie et que tout soit mis en place pour les protéger.
  • Les victimes de violences intrafamiliales ou les témoins peuvent se signaler auprès des forces de sécurité intérieure par des dispositifs adaptés au confinement.
  • Le 3919 assure son écoute téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 19h et les week-end de 9h à 18h
  • La plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes, disponible sur arretonslesviolences.gouv.fr, est accessible 24h/24, 7j/7. Elle permet aux victimes de dialoguer en direct et de manière anonyme avec des policiers et des gendarmes spécialement formés et de pouvoir bénéficier d’assistance et de conseils. En période de confinement et selon les besoins, la plateforme est renforcée.
  • Le 114 peut être contacté par les personnes victimes de violences par SMS. À l’origine destiné aux personnes sourdes et malentendantes, le 114 a été étendu, pour la période de confinement, aux victimes de violences intrafamiliales qui seraient confinées, sans possibilité de parler au téléphone.
  • Le dispositif « alerte-pharmacies », mis en place dès le 27 mars 2020 avec le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, reste opérationnel. Il permet aux personnes victimes de violences intrafamiliales de donner l’alerte, dans les 22 000 officines de métropole et d’outre-mer, et de saisir les forces de l’ordre si besoin, par l’intermédiaire des pharmaciens.

Les forces de sécurité intérieure adaptent leurs pratiques professionnelles et leurs dispositifs en fonction des besoins locaux.
Le confinement de mars a été marqué par une augmentation des sollicitations directes des forces de sécurité intérieure par les victimes de violences intrafamiliales : explosions des tchats sur la plateforme de signalement, hausse des dossiers traités par le 114, interventions à domicile plus nombreuses…

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Croix rouge

Aide alimentaire de l’unité locale de Maule-Neauphle-Montfort

INFORMATION DE LA CROIX ROUGE FRANCAISE :

Les besoins sont en augmentation constante car de nouvelles catégories sociales, jusqu’à présent épargnées, basculent dans la précarité et nous devons nous efforcer de les aider.
Notre Unité Locale couvre un territoire étendu regroupant 41 communes(*) des Yvelines dont la vôtre. Notre réseau de bénévoles répartis sur le territoire, nous permet de livrer chaque semaine un colis de denrées alimentaires et d’hygiène à un certain nombre de familles éloignées de Maule et qui ont contacté les CCAS de leur commune pour les aider à traverser cette période difficile.
Nous savons que nous pourrions aider davantage de familles ou de personnes isolées, éloignées géographiquement de Maule, qui ne connaissent pas forcément notre action.
Merci de nous aider à faire connaître les actions de la Croix-Rouge auprès des personnes en difficulté.
Les personnes en difficulté souhaitant une aide temporaire de la Croix-Rouge devront s’adresser obligatoirement aux Assistantes sociales de leur secteur ou au CCAS de leur Mairie qui nous feront parvenir la demande par mail.
La distribution alimentaire a lieu les vendredis après-midi – Allée du Verger à Maule (78580)
Tel : 01 30 90 99 04 – Mail : ul.maule@croix-rouge.fr

Attention : Les activités « Aide Administrative », « Formations PSC1 » et la « Vestiboutique » sont suspendues pour le moment

logo la poste

Continuité des Service de La Poste

La Poste assure la continuité de ses activités au service de tous ses clients particuliers et entreprises

Suite aux mesures présentées par le Président de la République ce 28 octobre, La Poste annonce qu’elle continuera à assurer, dans le respect des mesures barrières, l’ensemble de ses activités et services sur tout le territoire : distribution des courriers, des colis et de la presse, ainsi que l’accueil des clients en bureaux de poste. Par ailleurs, de très nombreux services de La Poste restent également accessibles à distance depuis les sites laposte.fr et labanquepostale.fr.

Une continuité d’activité assurée sur tout le territoire…

Le plan de continuité d’activité prévu par La Poste permet de garantir la disponibilité des services suivants :

  • Les bureaux de poste restent ouverts sur l’ensemble du territoire.
  • Les points de contact en partenariat (agences postales communales et relais poste commerçants*) sont également accessibles
  • La distribution des courriers, des colis, de la presse quotidienne est assurée 6 jours sur 7, de même que les services de proximité comme la visite de lien social Veiller sur mes parents, le portage de repas et de médicaments, dans le respect des gestes barrières »

…. dans le respect des mesures sanitaires

La Poste a mis en place dès la première vague de la crise sanitaire toutes les mesures de protection pour les postiers et les clients sur l’ensemble de ses établissements : masques, gestes barrières, organisations du travail en prises de service décalées, aménagements des locaux. Dans les bureaux de poste, des vitres plexiglas et des marquages au sol ont été installés dès la fin du mois de mars.

Face à cette situation exceptionnelle, La Poste et les postiers sont pleinement mobilisés, dans le respect des mesures de protection sanitaire, pour soutenir l’économie, accompagner tous les clients particuliers et entreprises.